Les  Spahis  de  MARRAKECH

    

Quelques lignes sont nécessaires pour décrire cette splendide ville qu'était Marrakech à l'époque  (1955-1958) où était implanté notre Régiment  à son retour d'Indochine.
     Marrakech que les Spahis des générations d'anciens connaissaient déjà, garnison de tradition du 2° Régiment de Spahis Marocains.
     Marrakech la "ville rouge" appelée ainsi par la couleur ocre de ses murailles, de  ses habitations.
     Marrakech "la magicienne", apparaissant brusquement, comme un mirage, au sortir du désert.

                 voici    MARRAKECH    en 1955 :

Marrakech, déjà à cette époque, était considérée comme lieu de tourisme incontournable. Notre "tourisme militaire" était peut-être moins agréable, mais nous a permis d'apprécier tout ce sud Marocain. 
Marrakech, "capitale du Sud", avec ses neiges, ses palmes, véritable oasis, est située au milieu de la plaine du Haouz au pied du massif du Toubkal, qui culmine à 4.165 mètres : elle est entourée d'une vaste palmeraie de 13.000 hectares. Elle est une des quatre villes impériales, c'est-à-dire "Résidence du Sultan". Divisée en deux agglomérations bien distinctes, Marrakech Médina, entourée d'une enceinte gigantesque dominée par le Minaret de la Koutoubia, et la ville nouvelle : Marrakech Guéliz.